Ibrahima Sambe, le 1er inspecteur noir en France

promotion sambe
Ibrahima Sambe au milieu de sa promotion, 1er inspecteur noir de la police française

Mon grand-père paternel Ibrahima Sambe a été le 1er noir a être promu inspecteur au sein de la police française. Dans les années 1940 il était déjà rare de trouver un noir dans un métier qui donne une autorité alors encore moins avec un grade. A cette époque il y avait des africains présentés au zoo humain du jardin d’acclimatation de Paris donc les noirs étaient encore considérés comme une catégorie de gorilles sans intelligence ni logique (enfin encore plus que maintenant). Réussir brillamment à l’école de police et obtenir le poste d’inspecteur dans un contexte ouvertement raciste fut une prouesse pour Ibrahima Sambe, non pas en terme de compétences mais en terme de volonté inébranlable. Je n’ose imaginer les insultes, les coups bas et les humiliations que mon grand-père a dû supporter avec détermination pour parvenir à son but.

ibrahima sambe
inspecteur Ibrahima Sambe lors de l’arrestation de Pierre Loutrel dit Pierrot le fou

Quoiqu’il en soit il a résolu beaucoup d’affaires criminelles. Il est d’ailleurs responsable de l’arrestation du plus grand criminel de son temps. Pierre Loutrel a gagné le surnom de Pierrot le fou à cause de sa cruauté. C’est un mafieux qui s’est livré à toute sorte de traffics illicites dans les années 30 et 40. Il a dirigé un gang qui se livrait à de violents braquages armés et il a commis une dizaine de meurtres. Pierrot le fou a semé une telle terreur qu’il est le 1er criminel de l’histoire française à être déclaré « ennemi public » ! Concernant son arrestation le nom d’Ibrahima Sambe est-il cité quelque part ? Certainement pas.

IMG-20140207-WA0007.jpg
inspecteur Ibrahima Sambe

Attribué un tel poste à un noir est largement suffisant, il n’aura pas la gloire de ses accomplissements. Concernant Jacques Mesrine, et les autres criminels célèbres, tous les personnels qui ont participé à l’arrestation sont cités jusqu’à la secrétaire qui tape les mandats d’arrêt. Mais un inspecteur noir qui arrête des truands redoutables, rien. C’est pas grave, les actes d’Ibrahima Sambe sont honorés par sa famille et ses exploits sont racontés de génération en génération. Il est décédé le 15 septembre 1976 après avoir transmis des valeurs d’intégrité et de persévérance à ses enfants. A travers cet article je rends hommage à la force de caractère de mon ancêtre et je le remercie pour les gènes gorgés de désir de justice et de rétablissement de l’ordre qu’il m’a légué !

Safia Enjoylife

Publicités