L’empire fastueux du Monomotapa

4-great-zimbabwe-view
ruines de la capitale de l’empire Monomotapa

L’Égypte antique est le plus célèbre empire d’Afrique mais il n’est certainement pas le seul exemple de puissance et d’érudition africaine. Connaissez-vous l’empire Monomotapa qui a prospéré du 11e au 15e siècle ? Il couvrait les territoires actuels du Zimbabwe et du Mozambique. Sa capitale comptait plus de 18 000 habitants et s’étendait sur l’équivalent de la ville de Londres. Cet empire était extrêmement riche grâce à ses 4000 mines d’or et à son exploitation du fer, du bronze et du cuivre.

 

C’est le peuple Shona, basé au Zimbabwe de nos jours, qui fonda l’empire Monomotapa. Les Shona avaient des relations diplomatiques internationales, ils commerçaient notamment avec les perses et les chinois. Des vestiges de tours allant jusqu’à 9 mètres de haut, de murailles en granit de 5 mètres d’épaisseur, de palais et de temples témoignent du faste de cette civilisation. Le mystère de ces vestiges réside dans le fait que la ville a été bâtie en pierre sans jamais utiliser de mortier ! Les architectes de l’époque ont réussi à calculer une découpe tellement précise que les blocs s’encastraient parfaitement. Malgré la modernité, les scientifiques sont incapables de retrouver la technique élaborée par nos ancêtres savants.

 

Il n’y a pas que les safaris qui méritent le détour sur le continent mère, alors si vous voyagez en Afrique de l’est ne manquez pas de visiter le site du Grand Zimbabwe où vous pourrez admirer les chefs d’œuvre de la civilisation Shona. 

Safia Enjoylife

Publicités