Tula Rigaud, le père de l’abolition à Curaçao

107293
grève de Tula et ses compagnons, extrait du film

Tula Rigaud est un de ces héros dont personne ne connaît le nom. Cet africain irréductible a mené une révolte extraordinaire sur l’île de Curaçao. En août 1795, accompagné d’une quarantaine de compagnons captifs, Tula démarra une grève pacifique sur la plantation de son propriétaire. Devant le refus du maître de prendre en considération leur plaintes, la situation dégénéra au point que Tula et ses compagnons décidèrent d’aller libérer les africains des plantations avoisinantes et de détruire le maximum d’habitations de colons.

3 révolte
révolte à Curaçao en 1795, extrait du film

Tula fût rejoint par plus de 4000 africains opprimés. Ensemble ils récupèrent un arsenal de fusils et ripostèrent efficacement contre les soldats anglais à leur poursuite. L’armée coloniale subit des défaites humiliantes pendant un mois ! Ayant entendu parler du succès de Toussaint Louverture à Haïti, Tula exigea l’abolition immédiate de l’esclavage et l’indépendance de l’île. Malheureusement à cause du manque de munitions et de la pénurie de nourriture, les troupes de Tula finirent par s’affaiblir et les colons reprirent le contrôle de la situation. Tula fût capturé, puis le 3 octobre 1795, il fut torturé en public jusqu’à ce que mort s’en suive.

L’abolition de l’esclavage n’interviendra qu’en 1863 néanmoins chaque 17 août, date du début de l’insurrection, Tula est célébré à Curaçao pour son héroïsme en tant que combattant de la liberté et fervent abolitionniste de l’esclavage. Un monument rend également hommage à Tula à l’endroit où il a été torturé. Enfin un film retrace sa courageuse rébellion. Il est disponible gratuitement sur youtube « Curaçao Tula the revolt ».

FinalArtworkTulaTheRevolt.jpg

Tula Rigaud illustre une vérité occultée : Les déportés africains n’ont jamais toléré leur captivité où que se soit en Amérique ou  dans la Caraïbe. En 400 ans de mise en esclavage, ils ne sont jamais résignés à la soumission, ils n’ont jamais abandonné la lutte pour retrouver leur liberté. Les africains et leurs descendants doivent l’abolition de l’esclavage à leur ténacité et à leur capacité extraordinaire à survivre au pire ! Les occidentaux n’ont pas libéré les africains, ils ont cédé face au danger des révoltes de plus en plus fréquentes et de plus en plus meurtrières. Ils ont cédé face au harcèlement incessant des africains fugitifs qui les attaquaient pour voler des armes, des outils et de la nourriture. Ils ont cédé face aux sabotages qui leur généraient des pertes financières importantes et aux empoisonnements qui se multipliaient. Les occidentaux n’ont pas proclamé les abolitions par choix, ils ont perdu le contrôle sur les africains. Depuis ils ont revisité leur mode de domination. Désormais celle-ci est économique et politique. Néanmoins les africains et les afrodescendants possèdent encore cette ténacité et cette résilience qui permettront de remporter le combat pour l’émancipation mentale.

Safia Enjoylife

film « Curaçao Tula the revolt »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s