Sanité Bélair, la guerrière indomptable

IMG_20181012_185229_673
Sanité Bélair

Il est rare de trouver des archives qui rendent compte des femmes qui ont contribué à la révolution haïtienne qui a eu lieu entre août 1791 et le 1er janvier 1804, jour de l’indépendance de Haïti. Pourtant, elles ont autant participé aux affrontements armés que les hommes. Certaines se sont même démarquées par leur pugnacité et leur talent de stratège. C’est le cas de Dédée Bazile, de Claire Heureuse (épouse de Jean-Jacques Dessalines) ou encore de Sanité Bélair.

IMG_20181012_185229_667.jpg

Sanité a épousé Charles Bélair qui était le neveu de Toussaint Louverture. Elle est au première loge lorsque l’insurrection éclate car elle prend la décision courageuse de suivre son mari au cœur des combats. Le couple Bélair remporte chaque bataille contre l’armée de Napoléon pendant 11 années. En 1802, Sanité se sépare des troupes de son époux pour partir en quête de munitions et de renfort. Malheureusement, elle est capturée par les français ! Incapable de continuer sans l’amour de sa vie, Charles se rend pour la rejoindre. Ils sont condamnés à mort. Charles est fusillé sous les yeux de Sanité tendit qu’elle est menée vers la guillotine. La décapitation était réservée aux voleurs. Sanite refuse cette mort d’escroc et demande à être fusillé comme les soldats. Sa dernière volonté est rejetée. Elle se débat alors si férocement qu’il est impossible de lui bander les yeux et de la placer sur le billeau de la guillotine. Un officier mit fin aux difficultés du bourreau, qui était débordé par l’énergie de Sanité, en la criblant de balles. Finalement elle a obtenu la mort digne qu’elle souhaitait.

IMG_20181012_185229_680.jpg

Jusqu’au bout l’impétueuse Sanité Bélair refusa de se soumettre à l’oppresseur, et même capturée elle garda le contrôle sur le choix de son exécution. À l’occasion des 200 ans de l’indépendance de Haïti en 2004, le billet de 10 gourdes fut imprimé à l’effigie de cette héroïne fascinante. Retenez le nom de Sanité Bélair comme synonyme de force et de courage !

Safia Enjoylife

Publicités

2 commentaires sur « Sanité Bélair, la guerrière indomptable »

  1. Bonjour Safia
    Franchement je te remercie d’apport chaque jours connaissance l’histoire du peuple noire .
    Je t’encourrage à poursuive cette aventure qui est très enrichissante pour notre la renaissance de notre culture .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s