Nos ancêtres ne sont pas gaulois.

Village_gaulois

Concernant « nos ancêtres les gaulois », il est indispensable d’apporter quelques petites précisions sur le cours d’histoire appris à l’école. D’abord il y a 4500 ans, alors que les africains d’Égypte avaient déjà construit des pyramides et maîtrisaient l’algèbre, la géométrie, la physique et l’architecture, les gaulois survivaient péniblement dans des grottes et chassaient avec des armes en os et en pierre. Les gaulois n’ont progressé vers la sédentarisation et l’agriculture que 2000 ans plus tard. Pendant longtemps les gaulois ont craint tout ce qui leur paraissait inexplicable, à savoir les étoiles filantes, le feu, le vent, le tonnerre, etc. A la même période les africains d’Égypte dominaient l’astronomie, la météo et les saisons. Pour éloigner les phénomènes naturels qu’ils n’arrivaient pas à comprendre, les gaulois procédaient à des sacrifices humains. Cette pratique est attestée par les nombreux vestiges de puits sacrificiels retrouvés un peu partout en France où des restes humains ont été identifiés. Les druides gaulois immolaient également des prisonniers de guerre pour les offrir au panthéon de leur 400 divinités. En effet, comme tous les peuples celtes, les gaulois étaient polythéistes. La première religion monothéiste au monde est apparue des milliers d’années auparavant en Afrique avec le culte du dieu soleil sous le règne du pharaon Akhénaton.

Les gaulois vivaient dans de petits villages d’une centaine d’habitants à peine car les différentes tribus se faisaient constamment la guerre ce qui provoquait beaucoup de pertes humaines. L’absence d’hygiène et le manque de connaissance en médecine engendraient également à un taux de mortalité élevé. Les gaulois étaient crasseux, ils ne se lavaient pas. Leurs dents et leurs cheveux étaient dans un état lamentable par manque de soins. Ces conditions précaires entraînaient des maladies que les sacrifices des druides n’arrivaient pas à traiter.

egypte1
cité égyptienne

A la même époque, les africains d’Égypte vivaient dans la prospérité et l’unité depuis 2000 ans. Il n’y avait pas de guerre interne car tous les peuples avaient été réunis en un seul empire. Cet empire comptait les plus brillants médecins, dentistes, sage-femmes et chirurgiens du monde. L’abondance et la paix permirent aux africains d’Égypte de développer des cités immenses qui regroupaient des bâtiments administratifs, des temples luxueux, des palais impressionnants et des ports très sophistiqués. Ces cités s’étendaient sur des zones extrêmement vastes car elles abritaient des dizaines de milliers de foyers. Alors que les gaulois dormaient dans des huttes rudimentaires en paille et en bois, les égyptiens batissaient des édifices à étage, des statues de plusieurs tonnes qui ont survécu jusqu’à nos jours et des tombes monumentales. D’ailleurs le terme « pharaonique » signifie important ou grandiose. Connaissez-vous un terme de la culture gauloise qui soit utilisé en référence à l’excellence ? Pas moi. En conclusion, si un jour vous réalisez que vos ancêtres ne sont pas gaulois mais africains ne soyez pas déçus.

Safia EnjoyLife

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s