Ce qu’on ne nous montre pas d’Haïti

Screenshot_20180329-193941-01.jpeg

L’émergence de ce superbe pays a été sabotée par une dette colossale imposée par Napoléon qui s’est vengé de l’humiliation d’être vaincu par des noirs moins équipés que son armée (la plus puissante du monde à l’époque). Avant son indépendance, Haïti était la colonie française la plus prestigieuse, elle était d’ailleurs surnommée « la perle des Antilles ». En plus de la splendeur de ses plages et de ses cascades, Haïti était hautement estimée pour sa richesse économique.

Screenshot_20180330-111734-02.jpeg
Vestige du luxueux palais Sans-Souci

Après 125 ans de remboursement d’une dette créée de toute pièce, Haïti subit aujourd’hui une autre forme de sabotage, cette fois médiatique et climatique. En effet, le matraquage constant d’images d’extrême misère, de violence et d’agissements maléfiques empêche le tourisme de se développer et dissuade d’éventuels investisseurs de s’y installer. Quant aux catastrophes climatiques générées par des technologies inconnues du grand public, elles se chargent de décimer la population et de fragiliser le développement économique et infrastructurel du pays. Derrière cet acharnement se trouve l’intention d’anéantir la seule nation qui a triomphé militairement face à la tyrannie occidentale. Ces représailles machiavéliques ont également pour objectif de dissuader les autres colonies françaises (Guyane, Guadeloupe, Martinique, Kanaky, Mayotte, etc…) de suivre l’exemple haïtien. Le message implicite est que s’émanciper par la force mène à la misère et à l’instabilité politique.

screenshot_20180330-113810-01

Il faut vous rendre en Haïti et découvrir le grandiose que les média nous dissimulent : des villes développées, une culture remarquable, des paysages paradisiaques, des monuments impressionnants, une gastronomie savoureuse, la maîtrise de divers arts et savoir-faire ainsi qu’une histoire glorieuse. Les merveilles d’Haïti vous fascineront au-delà de toute mesure !

Safia EnjoyLife

Publicités