L’affaire Rodney King, l’injustice de trop !

rodney king
Rodney King

Rodney King est le premier cas médiatisé d’un noir américain victime d’abus policier. Le 3 mars 1991, ce jeune homme de 26 ans, non armé et non dangereux, est arrêté à Los Angeles par des policiers pour un contrôle routier. Rodney King sera roué de coups et tazé plusieurs fois par 9 policiers blancs. Un riverain aura la bonne idée de filmer la scène puis de remettre la vidéo à des journalistes.

vidéo du matraquage de Rodney King (âmes sensibles s’abstenir):

L’affaire est alors révélée au grand jour et prend une ampleur nationale. Rodney King a frôlé la mort. Il a reçu 56 coups de matraque dont certains à la tête et le tazer utilisé plusieurs fois sur sa poitrine lui a laissé des brûlures importantes. Une fois inconscient il a été entravé avec des cordes comme un gibier de chasse et traîné à plat ventre sur plusieurs mètres. Les policiers justifieront cet excès de violence en invoquant un dépassement de la vitesse autorisée et un refus de coopérer. Suite à cet acharnement le nerf optique droit de Rodney King a explosé et sa mâchoire a été fracturée en plusieurs endroits. Il a reçu 20 points de suture dont 5 dans la bouche, sa cheville droite a été cassée et il a gardé des séquelles toute sa vie avec des migraines terribles à cause du traumatisme crânien.

rodney blessé
Rodney King après son hospitalisation

Lorsqu’un an après les policiers responsables de ce massacre sont acquittés par un jury blanc, la communauté noire de Los Angeles se déchaîne pendant 6 jours en brûlant bâtiments et voitures, et en tabassant des passants blancs de façon aléatoire. Le chaos gagne toute la ville au point que l’état d’urgence est déclaré avec couvre-feu et déploiement de l’armée. 

riot
émeute de Los Angeles, 1993

La politicienne Maxine Waters interviendra pour ramener le calme au sein de sa communauté afin qu’il n’y ait pas d’affrontements entre civils et militaires. Le bilan de cette révolte c’est 63 morts, des milliers de blessés et des millions de dollars de dégâts. Les abus policiers n’ont pas commencé récemment, ils ont juste été filmés plus fréquemment grâce aux smartphones. Malheureusement même si cette affaire date de 25 ans, aucun progrès n’a été accompli aux Etats-Unis pour endiguer les dérives racistes des autorités policières. La preuve, en 2017, 19 jeunes noirs américains non armés et non agressifs ont été tués par des policiers. Aucun des meurtriers n’a été condamné. Il semblerait que le rêve du révérend King soit resté coincé dans le monde des songes.

Safia Enjoylife

Un commentaire sur « L’affaire Rodney King, l’injustice de trop ! »

Les commentaires sont fermés.