Conférences

Retrouvez ici les thématiques abordées

lors des conférences de Grandeurnoire


Le cheveu crépu

Le 09 juin 2018,  à l’occasion de la première manifestation consacrée au cheveu noir et métis en Guyane, grandeurnoire a tenu une conférence sur le cheveu crépu. Lors de la mise en esclavage des peuples africains, le dénigrement du cheveu crépu a eu pour but d’anéantir un des socles identitaires et spirituels des sociétés africaines. Cette conférence a permis de détailler le processus qui a mené au mépris du cheveu crépu afin de comprendre une des raisons de la mésestime de soi dans la communauté noire et des comportements nocifs qui en découlent. La conférence a également présenter l’évolution de la réputation du cheveu crépu jusqu’à nos jours. Enfin la conférence a permis de démontrer que les africains et les afro-descendants sont de plus en plus nombreux à se réconcilier avec la nature de leurs cheveux. Ce sujet a concerné aussi bien les femmes que les hommes et les enfants. Merci à Haidi Harrys et Kétura Galliot pour l’invitation à l’événement.

 

IMG_20160827_102820 IMG_20160904_214244 kids

 


Les héroïnes de la liberté

Le 26 mai 2018, à l’occasion du festival Eritaj qui se tient chaque année en Guadeloupe pour valoriser l’histoire, les cultures, les langues et les arts afrodescendants, grandeurnoire a tenu une conférence sur les héroïnes de la résistance pendant la période de l’esclavage.

festival eritaj
Conférence au festival Eritaj

Des destins inconnus du grand public ont été mis en lumière comme les guerrière minos du royaume d’Abomey en Afrique, Héva sur l’île de la Réunion, Dandara au Brésil, Nanny en Jamaïque, Harriet Tubman aux Etats-Unis, Sanité Bélair à Haïti, Jertrud en Guyane, Solitude en Guadeloupe et Lumina Sophie en Martinique. Désormais les petites filles et les jeunes femmes en devenir auront des modèles de bravoure, de ténacité et de force auxquels s’identifier. Les petits garçons et les futurs hommes auront des raisons de respecter la femme et de la considérer avec équité. Enfin les études sauront que les femmes noires ne se sont jamais résignées à la domination que ce soit celle des européens ou celle des hommes. Merci à Laurence Maquiaba, organisatrice du festival Eritaj, pour avoir permis à grandeurnoire de participer à une manifestation aussi riche !

 

 

 

Cette conférence a également eu lieu en Guyane le 27 avril 2018, à l’occasion d’une manifestation organisée par l’association Kopena dans le but de faire connaître les héros qui ont lutté pour la liberté de tous les individus en Guyane. Merci à Evelyne Sagne pour l’invitation. (Manifestation « Les Héros de la liberté », photo ci-contre).

 

 


Les femmes prodigieuses

conférence femmes prodigieuses

Le 09 mars 2018, à l’occasion de la journée de la femme, grandeurnoire a tenu une conférence en Guyane sur les femmes prodigieuses. De nombreux exemples féminins de succès et de prouesses ont été passés en revue. Les sciences, la politique, les finances, l’artisanat, le sport, l’art, la mode, la littérature, absolument tous les domaines ont été évoqués. Les compétences des femmes sont constamment sous-estimées ou diminuées mais cette conférence a permis à l’assistance de réaliser la puissance des femmes et leur rôle indispensable dans tous les milieux professionnels. Des recommandations de livres ont également été faites à la fin de la conférence. Un débat très enrichissant sur le rôle de la femme dans la société moderne et ses perspectives d’évolution a conclu cet événement. Merci à Mathieu Barre pour avoir mis à disposition l’espace de co-working « The Island » ainsi que toute l’équipe qui y travaille.

Photo ci-dessus : recommandations de livres avec madame Tchisseka LOBELT, organisatrice du salon du livre en Guyane.

 


La résistance du peuple noir

Le 27 décembre 2017, à l’occasion d’une manifestation organisée par l’institut « Inter Media Langues Caraïbe » et l’association « Yonalot » grandeurnoire a tenu  une conférence en Guadeloupe sur la résistance du peuple noir. Les média relatent la période de l’esclavage uniquement sous l’angle du peuple noir faible et dominé. Ils omettent sciemment de raconter toutes les victoires remportées par les africains lors de la résistance à l’invasion européenne ainsi que lors des déportations et de la mise en esclavage aux Amériques. Cette conférence a mis en lumière les évènements occultés pendant les 13 ans de scolarité obligatoire ainsi que les héros niés dans les livres d’histoire et les films. Grandeurnoire a donc présenté les rois et les guerriers qui ont repoussé l’invasion européenne en Afrique, les prises de controle de navires par des déportés qui ont remis le cap en Afrique, les révoltes sur les plantations, ou encore les évadés qui ont résisté aux esclavagistes et vécu librement  pendant des siècles. Merci à Yannick André, fondateur de l’institut « Inter Media Langues Caraïbe » et de l’association « Yonalot« , pour l’invitation et pour l’organisation remarquable !

 

conférence résistance noire
Conférence sur la résistance noire aux côtés de Nioussérê Kalala Omotunde et Yannick André (debout avec le micro)
Extrait  de la conférence en Guadeloupe sur la résistance noire:

 

Cette conférence a également eu lieu en Guyane le 05 novembre 2017 à l’initiative de Safia Enjoylife. Des invités honorables tels que Jean-Victor Castor, George Wacapou, David Donzenac et Roland Delannon ont témoigné du sort que la France leur a réservé en les jetant en prison pour le fait de résister au colonialisme. Evelyne Sagne, historienne autodidacte et fondatrice de l’association Kopena est également intervenue sur la résistance des marrons guyanais (évadés des plantations). Merci à tous les intervenants pour leur disponibilité et merci à M. Shen pour avoir mis à disposition son restaurant.

 

Extrait de la conférence réalisée par Sarina Defoi et Soutini Achamana :

 


Le franc CFA

IMG-20170919-WA0041
conférence en Guyane sur le franc CFA

Le 16 septembre 2017 Grandeurnoire a tenu sa première conférence dans le cadre du soutien à la mobilisation du militant panafricain Kemi Seba contre l’usage du franc CFA dans 15 pays africains. A cette occasion Grandeurnoire a expliqué en détails les origines de cette monnaie et les problèmes qu’elle pose en terme d’entrave à la souveraineté et au développement économique pour les pays concernés. Un parallèle avec la situation économique et politique de la Guyane et des Antilles a été fait lors du débat qui a suivi la conférence. Merci à M. Geoffroy Dongala pour avoir accepté d’intervenir en qualité de professeur d’histoire et merci à M. Shen pour avoir mis à disposition son restaurant.

 

conference franc CFA
1ère conférence de grandeurnoire

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s